CITATION VOLTAIRE

Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert.

Le coeur ne vieillit pas, mais il est pénible de loger un dieu dans des ruines.

La bouche obéit mal lorsque le coeur murmure.

Voltaire
Trancède. 1760

Dans la nuit du tombeau, les ans l'ont fait descendre.

Voltaire
oedipe. 1718

L'art de gouverner consiste à prendre le plus d'argent possible à une catégorie de citoyens afin de la donner à une autre.

L'amour est une étoffe tissée par la nature et brodée par l'imagination.

On ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas.

Voltaire
Zaïre. 1738

La religion était un bon arbre qui a produit de mauvais fruits.

Il est des blessures, dont un coeur généreux peut rarement guérir : la cicatrice en reste.

Voltaire
Tancrède. 1760

Faisons notre devoir, les Dieux feront le reste.

Voltaire
Rome sauvée. 1752

Nous sommes des victimes condamnées toutes à la mort ; nous ressemblons aux moutons qui bêlent, qui jouent, qui bondissent, en attendant qu'on les égorge.

Voltaire
Lettre à Madame du Deffant. 1769

Certains n’emploient les paroles que pour déguiser leurs pensées.

Mieux vaut souffrir que mourir, c'est la devise des hommes.

Les femmes ressemblent aux girouettes: elles se fixent quand elles se rouillent.

L'amour est une étoffe tissée par la nature et brodée par l'imagination

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères.

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé.

L'oreille est le chemin du coeur.

On parle toujours mal quand on a rien à dire.

Comme le despotisme est l'abus de la royauté, l'anarchie est l'abus de la démocratie.

DERNIERES CITATIONS

« Les bonnes idées sortent plus souvent d'un garage que d'un conseil d'administration. »

Stone

[25]

« C'est seulement quand on a trouvé la raison de mourir que l'on oubli celle de vivre. »

Anomyme

[30]

« L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop. »

Grand corps malade

[63]

« Pourquoi se souvient-on du passé et pas du futur ? »

Stone

[63]

« Tenez, dit l'avare : voici un calendrier neuf, et qu'il vous fasse toute l'année ! »

Jules Renard

[25]

EN PLUS