CITATION D'AMOUR

Pour lui, elle se plie en quatre. C’est l’origami du cœur.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Par notre manière de penser et nos attitudes, nous construisons notre bonheur ou notre malheur.

Les femmes ne peuvent comprendre qu'il y ait des hommes désintéressés à leur égard.

Avec les femmes, c’est toujours la même chose ; d’abord au bras, puis dans les bras, puis sur les bras. Avec elles, on va à chaque fois des petits mots aux grands mots et enfin, aux gros mots.

Ce que l'homme cherche dans la religion, c'est de sauver sa propre individualité, de l'éterniser, ce qu'on n'obtient ni avec la science, ni avec l'art, ni avec la morale.

Lorsque vous dites la vérité, vous n'avez à vous souvenir de rien.

Les riches qui pensent que les pauvres sont heureux ne sont pas plus bêtes que les pauvres qui pensent que les riches le sont.

Toujours et jamais, c'est aussi long l'un que l'autre.

Je n'aime pas les femmes qui couchent le premier soir. Je déteste ça, il faut attendre tout l'après-midi.

Parfois, je regarde la télé toute la journée, c'est chiant ! Mais quand je l'allume, c'est pire...

Nous avons tout juste assez de religion pour nous haïr, mais pas assez pour nous aimer les uns les autres.

Jonathan Swift
Pensée sur divers objets.

Elle lui dit un autre jour qu'elle gagerait qu'il avait deviné tout seul ce grand principe : que la parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée.

Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément..

Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, tandis que les autres croient savoir ce qu'ils ne savent pas.

Toute pierre lancée au hasard se dirige, avec une étonnante précision, vers l'endroit qu'elle finira par atteindre.

A notre époque, on se refuse à croire que le plomb puisse être transformé en or... jusqu'au moment où on reçoit la facture du plombier.