CITATION SUR LA VIE

Vous n’arriverez jamais à destination si vous vous arrêtez pour jeter une pierre à chaque chien qui aboie sur votre passage.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

L'ambition, l'amour, l'avarice, la haine, tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne.

Nicolas Boileau
Satires. 1668

Un coeur que le chagrin nuit et jour empoisonne, sait-il lui-même, hélas ! s'il sera généreux.

Jean-François Marmontel
Numitor. 1752

La nuit, tous les chagrins se grisent.

Serge Gainsbourg
Pensées, provocs et autres volutes. 2006

En vérité, c'est un chose étrange, que de partir et de se déménager comme nous faisons ; on se fait pitié soi-même, on n'a plus rien.

Madame de Sévigné
Lettre à Mme de Grignan. 1694

J'ai suivi tes conseils, je meurs déshonorée.

Jean Racine
Phèdre. 1677

Salut ! derniers beaux jours ; le deuil de la nature convient à la douleur, et plaît à mes regards.

Alphonse de Lamartine
Méditations poétiques. 1820

C'est un hasard, quand un Astrologue devine le temps qu'il doit faire.

Antoine Furetière
Dictionnaire Universel. 1690

Notre âme a peur. [...] Or la vie détruit tous ses rêves et la mort lui fait regretter la vie.

henri-Frédéric Amiel
Journal intime. 1847-1883

Faisons notre devoir, les Dieux feront le reste.

Voltaire
Rome sauvée. 1752

Le doute ressemble à ces mouches importunes qu'on chasse et qui reviennent toujours.

Joseph de Maistre
Les soirées de Saint-Pétersbourg. 1821

La douleur est comme cette tige de fer que les sculpteurs mettent au sein de leur glaise, elle soutient, c'est une force !

Honoré de Balzac
Béatrix. 1839

Laisse un peu d'or rouler de son palais sur ceux que le noir janvier glace et que la faim harcèle.

Victor Hugo
Les Contemplations. 1856

Faiblesse [...] manque de force. La force des femmes est dans leur faiblesse.

Maurice Lachâtre
Dictionnaire française illustré. 1856

Toute fiction est un vol de la réalité et il lui arrive d'y retourner, de s'y confondre.

Tahar Ben Jelloun
Le premier amour est toujours le dernier. 1995

Efforcez-vous de paraître fidèle, et je m'efforcerai, moi, de vous croire telle.

Molière
Le Misanthrope. 1666