CITATION : CONFUCIUS

On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a juste une.

Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie.

La joie est en tout ; il faut savoir l'extraire.

J'entends et j'oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.

La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents.

La plus grande preuve d'amour qu'on puisse donner à une girafe, c'est de lui tricoter un foulard.

étudier sans réfléchir est vain, mais réfléchir sans apprendre est dangereux.

Celui qui recherche la vengeance devrait commencer… par creuser deux tombes.

La chance est bien souvent un hasard qui se provoque.

Le sage a honte de ces défauts, mais n'a pas honte de s'en corriger.

Tant que l'on ne sait pas ce qu'est la vie, comment peut-on savoir ce qu'est la mort ?

Le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l'insensé le demande aux autres.

La lanterne de l'expérience n'éclaire que celui qui la porte.

Quand des mouches se prennent dans les pâtes à muffins, le sage ajoute des raisins.

L'usage du tabac est une des causes principales de la pauvreté.

Quand un patron vous dit que sa compagnie est comme une grande famille, attendez-vous à travailler pour ses enfants et ses neveux.

La conscience est la lumière de l'intelligence pour distinguer le bien du mal

Question : Qu’est-ce qui vous étonne le plus chez les humains ? Confucius : Ils perdent leur santé à faire de l’argent et, par la suite, ils perdent tout leur argent à tenter de la retrouver. En pensant anxieusement au futur, ils oublient le présent, de sorte qu’ils ne vivent ni le présent, ni le futur. Finalement, ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir et ils meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu…

Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions.

Quand on désire savoir, on interroge. Quand on veut être capable, on étudie. Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Étudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un Maître.

DERNIERES CITATIONS

« Le respect porté aux autres rejaillit sur soi, si l'on nie le sacré dans l'autre, on nie le sacré en soi. On est ainsi humainement porté vers l’absence de compassion, et l'amour se transforme en machine... C'est la mort tout en restant vivant. »

Raymond Johnson

[3]

« Pour moi, la galanterie, c'est très important; seulement, je n’arrive jamais à me souvenir si la politesse veut que je tienne la porte à la dame ou si c’est le contraire. »

Marc Escayrol

[16]

« Une personne ayant un père casse-pied n’a pas forcément une mère Caspienne. »

Marc Escayrol

[11]

« Le verbe aimer se conjugue trop souvent à l’imparfait du possessif. »

Marc Escayrol

[9]

« Fondue enchaînée  : Soirée sado-maso savoyarde. »

Marc Escayrol

[8]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :


CITATION DU JOUR

citation du jour
Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi...
[Jim Morrison] - Extrait du site www.intoxitation.com