CITATION PROVERBE CHINOIS

Ce n'est pas en tirant sur la tige que l'on fait pousser les roses.

Maison de paille où l'on rit vaut mieux qu'un palais où l'on pleure.

Quand les riches maigrissent, les pauvres meurent de faim.

Au royaume des lumignons, les lampes de poche sont des phares.

Un sac plein est lourd à porter, mais un sac vide est plus lourd encore.

Les vieux péchés ont de longues ombres.

Rien ne manque aux funérailles des riches, si ce n'est des gens pour les regretter.

Le cerisier qui fleurit en hiver est un imbécile.

Étudier sans réfléchir ne sert à rien.

Qui fait l'âne ne doit pas s'étonner si les autres lui montent dessus.

L'homme qui avance lentement mais surement, peut profiter de chaque instants.

Il est plus facile de se défendre du chagrin dans la pauvreté que de l'orgueil dans l'opulence.

Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n'ont que des souhaits.

Les maîtres ouvrent la porte mais c'est à toi d'entrer.

On ne jouit bien de toute sa sensibilité que par un amour innocent.

On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d'y faire leur nid.

L'homme courtois évite de poser le pied sur l'ombre de son voisin.

Seul l'étang tranquille reflète les étoiles.

Les jolies filles ne sont pas toujours heureuses et les garçons intelligents sont...rarement beau.

A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes.

DERNIERES CITATIONS

« Les bonnes idées sortent plus souvent d'un garage que d'un conseil d'administration. »

Stone

[46]

« C'est seulement quand on a trouvé la raison de mourir que l'on oubli celle de vivre. »

Anomyme

[53]

« L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop. »

Grand corps malade

[88]

« Pourquoi se souvient-on du passé et pas du futur ? »

Stone

[85]

« Tenez, dit l'avare : voici un calendrier neuf, et qu'il vous fasse toute l'année ! »

Jules Renard

[34]

EN PLUS