CITATION SUR LES FEMMES

Beauté grecque : femme laide portant une amphore.

Raymond Radiguet
Notes romanesques.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

La nuit tu es dans mes rêves, le jour tu hantes mes pensées, mais la seule place où je ne te vois pas c'est dans mes bras.

Même à cinq, on se sent seul. Comme dans quinté, il n'y a qu'un T.

Rhumantik
Dictons les choses. 10/10/2014

La fidélité n'est pas dans les actes mais dans le coeur.

Ben John
article. 2014

L’homme sage pardonne sans bruit.

Les anges et les démons, ce n’est que la dualité de l’homme.

Larme - interprète de l’âme.

Une maison sans femme est la demeure du Diable.

J'ai une histoire à te raconter... C'est l'histoire de nous deux...

Un-e vrai-e ami-e est la personne que tu apprécies pour l’amitié et l’amour qu’elle porte pour toi et pour toute ta famille. Un-e vrai- ennemi-e est la personne qui remplit les mêmes conditions en aimant plus ta moitié !

Qui rencontre des problèmes ou des difficultés dans son parcours est celui qui cherche des solutions pour s‘en sortir. Qui a des réponses toutes prêtes est celui qui n’a vu ni problèmes, ni difficultés dans ce même parcours. La colline n’obstrue jamais la vue de ceux qui ne l’ont pas approchée, à chacun sa réalité !

Qui maîtrise son centre gère à merveille sa périphérie. Et qui maîtrise son âme, conduit au mieux son corps. C’est une question de logique centrale.

Notre égo nous donne parfois le sentiment d’être autonome en soi. En d’autres termes que tout un chacun est un être « auto-porteur » et qu’il n’a point besoin des autres pour sa destinée. Or, la réalité dans la vraie vie nous enseigne qu’aussi musclé qu’on puisse être, personne n’est capable de porter son corps au bout de ses bras. Moralité de l’histoire ; l’autrui reste vital pour la survie de chaque groupe et de chaque individu!

Si tu sembles perdre des repaires dans la vie, alors retourne demander conseils à ta mère, elle seule saura guider tes pas comme à tes premiers 9 mois d’existence passés près de son cœur!

Lorsque mon orgueil d’homme est mis de côté, j’aperçois soudain que la femme est un être plus grand que ma masculinité. Cela simplifie dès lors ma raison de l’aimer avec sincérité voire, de la considérer à sa juste valeur comme la cime des cimes des cristaux précieux. En commençant par ma mère, je dis haut et fort « Femme du monde debout, femme du monde dévoile ta face debout pour toujours » !

Dans l’éducation d’un enfant, rien ne peut être considéré comme acquis. Dès lors, ne soyons pas sidérés si un jour ou l’autre son comportement nous donne le sentiment d’avoir loupé quelques lignes. L’éduquant n’y peut rien car c’est la page «imperméable» du développement personnel de l’enfant qui ne lui est pas accessible. Par conséquent, l'enfant y écrit seul et en assume les conséquences.