CITATIONS DOULEUR - PROVERBES DOULEUR - DICTONS DOULEUR

La lutte et la Douleur Mortelle, ce n'est que l'âme qui se voit forcée de reconnaître sa nature finale et de quitter notre personnalité individuelle Séparée.

Allen Ginsberg
William Burroughs, Lettres du yage.

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leur mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Celui qui désire se venger ne fait qu'entretenir sa douleur par crainte qu'elle s'apaise.

L’une des plus grandes douleurs est d’aimer une personne que tu ne peux pas avoir.

On ne devient grand qu'en mesurant la petitesse de sa douleur.

Le silence c'est aussi la douleurs d'être rester seul trop longtemps.

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

On dit souvent que le temps guérit les blessures. Je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intactes. Avec le temps, notre esprit afin de mieux se protéger recouvre ces blessures de bandages et la douleur diminue mais elle ne disparaît jamais.

La douleur qui viens après le bonheur qu'a procurer un mensonge est bien pire qu'une vérité qui fait mal !

Aimer c'est devenir dépendant au bonheur sans pour autant vouloir se soigner et devenir allergique à cette chose que l'on appelle Douleur.

Etre soi-même, utiliser les talents que Dieu nous a donnés et défendre ce qui nous semble juste, même aux prises avec la douleur, la peur et la persécution, est la véritable manière de vivre.

La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.

Jean Racine
Andromaque. 1667

La douleur est comme cette tige de fer que les sculpteurs mettent au sein de leur glaise, elle soutient, c'est une force !

Honoré de Balzac
Béatrix. 1839

Salut ! derniers beaux jours ; le deuil de la nature convient à la douleur, et plaît à mes regards.

Alphonse de Lamartine
Méditations poétiques. 1820

J’ai découvert un paradoxe. Si vous aimez jusqu’à la douleur, il n’y a plus de douleur, seulement plus d’amour.

Les douleurs passagères blasphèment et accusent le ciel; les grandes douleurs n'accusent ni ne blasphèment, elles écoutent.

Est-ce donc sans motif qu'agit la Providence, Et crois-tu donc distrait le Dieu qui t'a frappé ? Le coup dont tu te plaints t'a préservé peut-être, Enfant ; car c'est par là que ton coeur s'est ouvert. L'homme est un apprenti, la douleur est son maître, et nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert. C'est une dure loi, mais une loi suprême, vieille comme le monde et la fatalité, qu'il nous faut du malheur recevoir le baptême et qu'à ce triste prix tout doit être acheté.

Les grandes douleurs sont muettes.

[Il est des] douleurs sans larmes, qui ne deviennent jamais douces, et dont le souvenir conserve toujours son amertume et son horreur, car la mort nous frappe autre part que l'amour.

Le parfum de mille roses ne plaît qu'un instant; mais la douleur que cause une seule de leurs épines dure longtemps après la piqûre.

Anesthésie : plaie sans douleurs. Neurasthénie : douleurs sans plaies.

DERNIERES CITATIONS

« Maman tu es la plus belle du monde car tant d'amour inonde tes jolis yeux. »

Henri Salavdor

[0]

« Je ressemble aux oiseaux, disait-elle, j'apprends à chanter dans les ténèbres. »

Denis Diderot

[1]

« Si j'étais né avant mon père, j'aurais pu être le sien. »

Louis Auguste Commerson

[5]

« Mesdames, si votre poitrine tombe, posez-la par terre. »

Francis Blanche

[5]

« Veux-tu vivre heureux ? voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir. »

Wolfgang Von Goethe

[5]

MEMBRES

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :