CITATION SUR LA MORT

Accoutumons-nous à considérer la mort comme une forme de vie que nous ne comprenons pas encore. Apprenons à la voir du même oeil que la naissance. Il est tout à fait raisonnable et légitime de se persuader que la tombe n'est pas plus redoutable que le berceau.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.

Le vice empoisonne le plaisir, la passion le corrompt, la tempérance l'aiguise, l'innocence le purifie, la tendresse le double.

Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens !

Le paysan prie qu'il pleuve, le voyageur qu'il fasse beau, et les dieux hésitent.

Le silence est le plus grand des mépris.

Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.

Si les hommes pouvaient acheter le bonheur, ils le choisiraient certainement trop grand.

A travers ce long voyage à la découverte de soi, certains courent rapidement. D'autres marchent tranquillement. D'autres encore rampent péniblement. Mais un jour où l'autre, tous arriveront au bout du Sentier.

Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n'arriver à rien dans l'existence n'a de merci à dire à personne.

Rien n'est plus triste qu'un désir assouvi. Il faut bien dire que maintenant que nous avons la lune, nous ne savons pas quoi en faire.

Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.

La météo est une science qui permet de connaître le temps qu'il aurait dû faire.

Celui qui n'est pas prêt a affronter la mort au terme de sa vie, ne sera pas en paix quand tombera la nuit.

Seuls ceux qui espèrent peuvent survivre au destin lui faire face et l'absorber.

Le destin s'écoule comme le torrent, d'une manière irrévocable. Celui qui lui résiste retourne grain par grain au rivage de sable.