CITATION PAUL VALERY

Si l'État est fort, il nous écrase. S'il est faible, nous périssons.

Paul Valéry
Charmes.

Une femme intelligente est une femme avec laquelle on peut être aussi bête que l'on veut.

Paul Valéry
Mauvaises pensée et autres.

La vie est à peine plus vieille que la mort.

Paul Valéry
Tel quel.

Je ne suis pas toujours de mon avis.

Le bonheur a les yeux fermés.

Tous nos ennemis sont mortels.

Si quelqu'un te lèche les bottes, mets-lui le pied dessus avant qu'il ne commence à te mordre.

Ayez une femme qui ne croit pas à ce qu'elle voit.

Tout est prédit par le dictionnaire.

Il faut être léger comme l'oiseau et non comme la plume.

Une Vénus est bien difficile à peindre puisqu'elle porte toutes les perfections, il est à peu près impossible de la rendre véritablement séduisante.

Une chose ratée est une chose qui n'est pas encore réussie.

Comprendre trop tôt expose à n'avoir pas conscience de tout ce qui édifie ou organise le "comprendre".

La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.

L'idée de justice est au fond une idée de théâtre, de dénouement, de retour à l'équilibre ; après quoi, il n'y a plus rien. On s'en va. Fini le drame.

Le désir d'originalité est le père de tous les emprunts, de toutes les limitations. Rien de plus original, rien de plus "soi" que se nourrir des autres.

Les mots sont des planches jetées sur un abîme, avec lesquels on traverse l'espace d'une pensée, et qui souffrent le passage et non point la station.

La mémoire est l'avenir du passé.

Il est impossible de comprendre et de punir à la fois.

Avec les femmes, c’est toujours la même chose ; d’abord au bras, puis dans les bras, puis sur les bras. Avec elles, on va à chaque fois des petits mots aux grands mots et enfin, aux gros mots.

DERNIERES CITATIONS

« Les bonnes idées sortent plus souvent d'un garage que d'un conseil d'administration. »

Stone

[46]

« C'est seulement quand on a trouvé la raison de mourir que l'on oubli celle de vivre. »

Anomyme

[53]

« L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop. »

Grand corps malade

[88]

« Pourquoi se souvient-on du passé et pas du futur ? »

Stone

[85]

« Tenez, dit l'avare : voici un calendrier neuf, et qu'il vous fasse toute l'année ! »

Jules Renard

[34]

EN PLUS