CITATION PAUL ELUARD

1

À quoi penses-tu ? Je pense au premier baiser que je te donnerai.

Le coeur a tant d'espace qu'il défie les astres, il est comme une vague qui n'a pas de fin.

Paul Eluard
Une leçon de morale. 1949

Et par le pouvoir d'un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté

Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues, je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu.

Si il n'y a qu'une vie, c'est donc qu'elle est parfaite.

J'entends vibrer ta voix dans tous les bruits du monde.

Paul Eluard
Capitale de la douleur. 1926

La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur.

1

DERNIERES CITATIONS

« Restez chez vous ! »

Stone

[4]

« Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre. »

Maeterlinck

[7]

« La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille des fleurs. »

Anatole France

[2]

« Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le cœur des hommes que la violence et la barbarie »

Machiavel

[15]

« Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme. »

Albert Samain

[12]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :