CITATION SOREN KIERKEGAARD

1

Le feu prit un jour dans les coulisses d'un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On crut à un mot plaisant et l'on applaudit ; il répéta, les applaudissements redoublèrent. C'est ainsi, je pense, que le monde périra dans l’allégresse générale des gens spirituels persuadés qu’il s’agit d’une plaisanterie.

Soren Kierkegaard
Oeuvres complètes. 1993 - éditions Robert Laffont
1

DERNIERES CITATIONS

« Parfois il vaut mieux rester à terre. On essaie de se relever mais si on y arrive pas, on descend encore plus bas... à chaque fois, »

Stone

[3]

« Vous ne pouvez pas arrêter le Bitcoin, c’est comme d’essayer d’arrêter la poudre à canon. »

John McAfee

[8]

« Connaître pour servir, servir pour rendre l'autre heureux. Voilà ce qui peut créer de l'harmonie entre les hommes! »

Dadyf

[11]

« Dans la vie , tu croiseras deux choses obligatoires d'abord l'amour enfin la mort. »

Sanhouin joris

[18]

« Toute récompense honore tous tes moments de détermination et courage. »

Sanhouin joris

[13]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :