CITATION SOREN KIERKEGAARD

1

Le feu prit un jour dans les coulisses d'un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On crut à un mot plaisant et l'on applaudit ; il répéta, les applaudissements redoublèrent. C'est ainsi, je pense, que le monde périra dans l’allégresse générale des gens spirituels persuadés qu’il s’agit d’une plaisanterie.

Soren Kierkegaard
Oeuvres complètes. 1993 - éditions Robert Laffont
1

DERNIERES CITATIONS

« Souvenez-vous, tous le monde voulait du nickel, maintenant tout le monde est sur Bitcoin. l'histoire se répète... »

Eminem

[1]

« Les gens qui disent que le Bitcoin n'est pas ou ne peut pas devenir une monnaie valide ignorent le fait simple et démontrable qu'il l'est déjà. »

satoshi nakamoto

[1]

« Il ne suffit pas d'être un grand homme, il faut l'être au bon moment. »

Georges POMPIDOU

[4]

« Celui qui croît qu'un professionnel coûte cher, n'as aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent. »

Anonyme

[5]

« Travaillez en silence et laissez le succès faire du bruit. »

Anonyme

[7]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :