CITATION SULFANOS

Le temps est l'ennemi de la guerre.

A trop connaitre sa femme on en oublie ses qualitées.

L'homme n'est jugé que par l'homme.

On ne choisit pas qui on est mais qui on devient.

L'homme solitaire ne peut avoir d'autorité.

La trahison se résume à l'abandon.

La guerre juge les hommes et les hommes jugent la guerre.

L'amour ne se sent, elle se ressent.

Pardonner est une façon d'aimer.

Le loisir du riche est le rêve du pauvre.

Une personne sans caractère n'est jamais indépendante.

Le risque est partout.

Patrie est un mot qui a fait couler beaucoup de sang.

Vivre s'est apprendre, apprendre s'est connaitre, connaitre s'est évoluer, évoluer s'est réfléchir. Donc la réflexion est vitale.

L'imbécile ne se lasse jamais de ses bétises.

On ne peut apprécier la paix qu'en connaissant la guerre.

La vie éternelle mène à l'ennuie (et le trouble de ne jamais pouvoir connaitre la mort.).

Un ami sait te conseiller mais ne prend jamais les décisions à ta place.

Le risque mène a la mort.

Même le diable a un coeur.

DERNIERES CITATIONS

« Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre. »

Maeterlinck

[3]

« La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille des fleurs. »

Anatole France

[1]

« Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le cœur des hommes que la violence et la barbarie »

Machiavel

[6]

« Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme. »

Albert Samain

[5]

« Les femmes courent après les fous; elles fuient les sages comme des animaux venimeux. »

Erasme

[6]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :