CITATION SUR LA VIE

On n'est jamais heureux que dans le bonheur qu'on donne. Donner, c'est recevoir.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Qu'est-ce en effet qu'une victoire humaine, sinon de l'avenir ramené au présent, sinon une colonisation partielle de l'inconnu ?

Saint-Pol Roux
Les Féeries intérieures. 1907

Ton illustre audace fait bien revivre en toi les héros de ma race ; c'est d'eux que tu descends, c'est de moi que tu viens.

Pierre Corneille
Le Cid. 1637

Les beaux objets donnent de douces tentations.

Antoine Furetière
Dictionnaire Universel. 1690

On a beau dire, mais le coeur parle au coeur, la langue ne parle qu'aux oreilles.

François de Sales
Lettre à Monseigneur Frémyot. 1604

A quoi bon charger sa mémoire de ce qui ne sert pas à nourrir, à charmer ou à consoler le coeur ?

Alphonse de Lamartine
Les Confidences. 1849

Apprends un peu, bougre de greluchon, que la blouse est le plus beau vêtement, oui ! Le vêtement du travail !

Emile Zola
L'Assommoir. 1877

Air bleu, eau bleue, azur qui vibre, de tout ce jardin fabuleux.

Anna de Noailles
Les Eblouissements. 1907

En effet, le budget n'est pas le coffre-fort, mais un arrosoir, plus il puise et répand l'eau, plus un pays prospère.

Honoré de Balzac
Les Employés. 1837

Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre, comme un flot de vin vieux, des parfums engageants.

Arthur Rimbaud
Poèsie, "Le Buffet". 1871

Je suis un peu brusque, me disait-il, et la bonté de mon coeur ne rassure pas toujours sur la rudesse de mes manière.

Marie Sophie Cottin
Claire d'Albe. 1799

L'ambition, l'amour, l'avarice, la haine, tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne.

Nicolas Boileau
Satires. 1668

Un coeur que le chagrin nuit et jour empoisonne, sait-il lui-même, hélas ! s'il sera généreux.

Jean-François Marmontel
Numitor. 1752

La nuit, tous les chagrins se grisent.

Serge Gainsbourg
Pensées, provocs et autres volutes. 2006

En vérité, c'est un chose étrange, que de partir et de se déménager comme nous faisons ; on se fait pitié soi-même, on n'a plus rien.

Madame de Sévigné
Lettre à Mme de Grignan. 1694

J'ai suivi tes conseils, je meurs déshonorée.

Jean Racine
Phèdre. 1677