CITATION PHILOSOPHIQUE

Petit je jouais à la corde à sauter, maintenant juste à rester debout.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Combien d'âmes réellement vivantes dans ce grouillement d'êtres humains.

Le Temps est-il la roue qui tourne ou bien la trace qu'elle laisse ?

Ou cet homme est mort, ou ma montre est arrêtée !

J'écris pour transformer la tristesse en nostalgie et la solitude en souvenirs.

La décadence d'une société commence lorsque l'home se demande 'Que va-t-il arriver?' au lieu de 'Que puis-je faire?'.

L'homme pense, Dieu rit. Parce que l'homme pense et la vérité lui échappe. Parce que l'homme n'est jamais ce qu'il pense être.

Le problème crucial de notre temps est celui de la nécessité d'une pensée apte à relever le défi de la complexité du réel.

Si la violence est la réponse, alors la question était idiote.

La passion, c'est ressentir profondément. Mais le fait qu'un sentiment ne soit pas contrôlé n'implique aucunement qu'il soit plus profond qu'un sentiment discipliné: les rivières profondes sont les plus silencieuses.

La vie n'est pas absurde: elle est difficile, très difficile. Le contraire du nihilisme ('il vaudrait mieux ne pas être né'), ce n'est pas l'optimisme ni l'enthousiasme ou le fanatisme. Le contraire du nihilisme, c'est l'amour et le courage.

Le seul qui puisse avoir le dernier mot avec une femme, c'est l'écho.

J'emmène ma femme partout mais elle retrouve toujours son chemin, hélas...

Je suis resté amoureux de la même femme durant 49 ans. Si mon épouse le savait, elle me tuerait.

Ma femme et moi sommes retournés dans l'hôtel où nous avons passé notre nuit de noces. Seulement cette fois, c'est moi qui me suis enfermé dans la salle de bain et qui ai pleuré.

Elle a pris un bain de boue. Ca lui a fait paraître vingt ans de moins pendant deux jours. Puis la boue est tombée...