CITATION PHILOSOPHIQUE

Une année qui finit, c'est une pierre jetée au fond de la citerne des âges et qui tombe avec des résonances d' adieu.

Firmin van den Bosch
Aphorismes du temps présent.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Autodérision. Quand je me regarde je ne peux m'empêcher de dire que ma femme a eu beaucoup de chance d'être tombé sur un prince héritier du royaume du… Né-con !

Tas de monde tente diverses expériences dans ce bas monde et c’est digne de chacun. Certains d’entre eux deviennent des explorateurs des eaux troubles et peu profondes. Ils s’en donnent aux addictions

Vous savez mon secret, j'ai pénétré le vôtre.

Jean Racine
Mithridate. 1673

La pensée n'est jamais prisonnière : la pensée n'est jamais sous clef.

Alain
Esquisses de l'homme, © Gallimard. 1927

Je fais deux régimes en même temps, parce qu'avec un seul, j'avais pas assez à manger.

Coluche
ça roule, ma poule, © Le Cherche midi. 2002

La mort est inscrite dans les hommes, la ruine est inscrite dans les choses.

Sartre Jean-Paul
Sursis, © Gallimard. 1945

C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde.

Boris Vian
Les fourmis. 2000

Les maîtres ouvrent la porte mais c'est à toi d'entrer.

Un mauvais prof de maths, c'est un prof qui aime les maths. Un bon prof de maths, c'est un profs qui aime les élèves.

Philippe Meyer
Portraits acides et autres pensée édifiantes.

Est-ce que le monde envoi des hommes sur le terrain seulement pour rétablir la paix, non, ce n'est que leur boulot de faire ça, l'esprit des hommes armées, là-bas est très différent du notre ici. Panique, pleur, soulagement, en fait le monde ne veux pas la paix mais le contrôle.

L'homme véritable veut deux choses : le danger et le jeu. C'est pourquoi, il veut la femme, le jouet le plus dangereux.

Friedrich Nietzsche
Ainsi parlait Zarathoustra.

La main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit.

Certains lisent parce qu'ils sont trop paresseux pour réfléchir. Le chemin de l'ignorance est pavé de bonnes éditions.

Brouillard : Quand le doute plane, la vérité s’évapore et l’erreur persiste.

Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants.