CITATION SUR LA GUERRE

Les guerres débutent toujours par une poignée de personnages pervers, ayant le pouvoir et pour qui la vie humaine n'a que peu de valeur, mais aussi et surtout par d'autres, beaucoup plus nombreux, et suffisamment bêtes pour aller risquer leurs vies sur le champ de bataille.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Le remède est dans le poison.

Un sage se distingue des autres hommes, non par moins de folie, mais par plus de raison.

Les temps sont courts à celui qui pense, et interminables à celui qui désire.

J'ai souvent envie de demander aux femmes par quoi elles remplacent l'intelligence.

Ce qui me plaît en vous, ce sont mes souvenirs.

Le café. Ce breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas.

C’est quand on serre une femme de trop près qu’elle trouve qu’on va trop loin.

Nous parlons de tuer le temps, comme si hélas ! ce n'était pas lui qui nous tuait !

Les gens mariés vieillissent plus vite que les célibataires ; c'est l'histoire de la goutte d'eau qui, tombant sans relâche à la même place, finit par creuser le granit le plus dur.

L'éternité c'est long, surtout vers la fin...

L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

La première fois que j'ai vu une femme nue, j'ai cru que c'était une erreur.

Chez nous c'est moi le patron, ma femme est seulement celle qui prend les décisions.

La première chose que je regarde chez un homme, c'est ça femme!

Ce n'est pas ce qu'il a, ni même ce qu'il fait, qui exprime directement la valeur d'un homme : c'est ce qu'il est.