CITATION SUR L'ARGENT

Mai sur la Côte et soudain la Côte dévoile une crotte. En mai, on se met généralement à rêver grâce au festival de Cannes avec ses acteurs, ses films et ses fastes. Mais, mai nous révèle toujours un autre festival, le festival de cames des journalistes (sic)! Ces professionnels (spécialisés dans la vente des contenants d’air désoxygéné) ont toujours une sottise à nous transmettre via un article aussi intéressant qu’une moque posée sur un mouchoir en papier. En tout cas, bravo les gars, continuez comme cela, ça nous donne envie de suivre une formation et d’avoir l’éthique comme vous avez eue!

Jah Olela Wembo
Maux-dix. 2015

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Mon ordinateur a une grande place dans mon coeur parceque tous mes amis y habitent.

Le seul voyage qu'il vaut la peine de faire est le voyage intérieur.

Je suis un peu inquiet de votre totale absence d'inquiétude.

La meilleure odeur est celle du pain, le meilleur goût, celui du sel, le meilleur amour, celui des enfants.

On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d'y faire leur nid.

Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter.

La médecine fait mourir plus longtemps.

La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on ne la voit pas de temps en temps, le doute s'installe.

Tout mon corps est enfermé dans mes habits. Seules mes moustaches dépassent.

Pour maîtriser la guitare, il faut dix années par corde.

Ce qu'il y a de bien avec les guerres civiles, c'est qu'on peut rentrer manger à la maison.

La caricature est l'hommage que la médiocrité paie au genie.

J'ai reçu la vie comme une blessure et j'ai défendu au suicide de guérir la cicatrice.

Je ne suis pas toujours de mon avis.

Seul Dieu a le droit de tuer son semblable.