CITATION SUR LA VIE

Des pensées surgissent subitement dont on ne sait d'où elles viennent : on n'est pas capable non plus de les chasser.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Je t'ai promis de ne jamais t'abandonner, alors même si je venais à mourir, je continuerais éternellement à veiller sur toi.

Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts.

On a qu'une seule fois l'occasion de faire une première bonne impression.

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine elle est mortelle.

Ça ne doit pas être si difficile que ça de mourir parce que finalement tout le monde y arrive.

Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert.

On ne laisse jamais une jolie femme seule au bar à la merci de ses admirateurs.

Le privilège des grands, c'est de voir les catastrophes d'une terrasse.

Jean Giraudoux
La guerre de Troie n'aura pas lieu.

Je t'adore, Soleil, tu mets de l'air dans les roses, des flammes dans la source, un dieu dans le buisson. Tu prends un arbre obscur et tu l’apothéoses ! Ô Soleil, toi sans qui les choses ne seraient que ce qu'elles sont !

Edmond Rostand
Chantecler.

Il n'y a qu' un soleil : ne divise pas ton coeur.

Henri Petit
Ordonne ton amour.

Je n'attends plus rien de la vie qu'une suite de papiers à barbouiller de noir. Il me semble que je traverse une solitude sans fin, pour aller je ne sais où, et c'est moi qui suis tout à la fois le désert, le voyageur et le chameau.

Gustave Flaubert
Lettre à George Sand.

Où vont ils les rêves jamais réalisés ? Rejoignent ils les mots jamais dits ?

Veux-tu vivre heureux ? voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir.

Mesdames, si votre poitrine tombe, posez-la par terre.

Si j'étais né avant mon père, j'aurais pu être le sien.

Louis Auguste Commerson
Penséee d'un emballeur.