CITATIONS SUR LA MORT

Accueil > Mort > Mort citations et proverbes - PAGE : 1

Ça ne doit pas être si difficile que ça de mourir parce que finalement tout le monde y arrive.

L'absence d'un être aimé est une injustice sans nom. Un vide qui fait perdre à la vie tout son sens.

Une détresse trop grande peut conduire au suicide, même si il n'est au fond réellement qu'un appel au secours entendu trop tard.

Bruno Samson
L'amer noir.

Mourir est tout au plus l'antonyme de naître, L'antonyme de vivre reste à trouver.

Chris Marker
Le coeur net.

On n'emporte en mourant que ce qu'on a donné.

Chaque moment passé dans la vie nous éloigne de celle-ci et nous rapproche de la mort.

La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.

Ne te plains pas de vivre plus près de la mort que les mortels.

René Char
Les matinaux. Gallimard

On se suicide quand il est devenu plus difficile de vivre que de mourir.

Dans la nuit du tombeau, les ans l'ont fait descendre.

Voltaire
oedipe. 1718

La mort est une dette que chacun ne peut payer qu'une fois.

William Shakespeare
Antoine et Cléopatre.

La mort est un remède à trouver quand on veut, et l'on doit s'en servir le plus tard que l'on peu.

Molière
Le Dépit amoureux.

Les vivants morts: ceux qui tolèrent l'injustice.

La gloire est le soleil des morts.

Honoré de Balzac
La recherche de l'absolu.

On me disait que j'avais un grand cœur chaleureux; pourquoi me poser aujourd'hui cette grande stèle de marbre glaciale.

Quand on pense à quel point la mort est familière et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu de fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé.

Accoutumons-nous à considérer la mort comme une forme de vie que nous ne comprenons pas encore. Apprenons à la voir du même oeil que la naissance. Il est tout à fait raisonnable et légitime de se persuader que la tombe n'est pas plus redoutable que le berceau.

Novembre est le mois des morts. Si tu ne veux pas mourir encore, habille toi plus fort.

La mort, mon fils, est un bien pour tous les hommes ; elle est la nuit de ce jour inquiet qu'on appelle la vie.

La mort est belle, elle est notre amie ; néanmoins nous ne la reconnaissons pas, parce qu'elle se présente à nous masqué et que son masque nous épouvante.