CITATION THOMAS FULLER

Le paradis des fous, est l'enfer des sages.

Il faut prendre les Renards à leur propre jeu.

Les imbéciles grandissent sans qu'on les arrose.

La foule a beaucoup de têtes et pas de cervelle.

Les affaires sont le sel de la vie.

Le voeu fait dans la tempête est oublié dans le calme.

La poule qui chante le plus haut n'est pas celle qui pond le mieux.

L'amitié du méchant est plus dangereuse que sa haine.

L'homme, la femme, le démon : trois degrés de comparaison.

La main n'atteint pas ce que le coeur refuse.

Celui qui ne peut pardonner aux autres se coupe des ponts qu'il devra traverser, car tout homme éprouve le besoin de se faire pardonner.

Le silence est le plus bel ornement pour une femme, mais il est peu porté.

Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer.

Le mépris efface l'injure plus vite que la vengeance.

Ne sois pas déçu en surestimant le bonheur dans le mariage. Souviens-toi des rossignols qui chantent seulement dans les mois du printemps, mais sont généralement silencieux lorsqu'ils ont pondu.

Pour voir la lumière de Dieu, éteignez votre petite chandelle.

Le moyen d'être sauf, c'est de ne pas se croire en sécurité.

Tout est difficile avant d'être simple.

On a pris pour braves des lâches qui craignaient de fuir.

La malveillance trouve toujours de mauvais motifs aux bonnes actions.

DERNIERES CITATIONS

« Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement. »

Francis Blanche

[6]

« Même les plus cons ont leur jour de gloire : leur anniversaire. »

Anonyme

[9]

« Puisqu'il faut bien un jour pousser son dernier soupir, autant que ce soit le jour de son anniversaire, au moins ça peut aider à éteindre les bougies. »

Anonyme

[13]

« J'ai rencontré juste avant Pâques un agneau qui faisait des projets d'avenir. »

Anonyme

[13]

« Restez chez vous ! »

Stone

[22]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :