CITATION PHILOSOPHIQUE

Apprends avant toute chose l'interrogation : elle tempère l'émerveillement.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Si l'on devait vivre éternellement, tout deviendrait monotone. C'est l'idée de la mort qui nous talonne. C'est la hantise et le désir de l'homme de laisser une trace indélébile de son éphémère passage sur cette terre qui donnent naissance à l'art.

Celui qui ne peut plus éprouver ni étonnement ni surprise est pour ainsi dire mort; ses yeux sont éteints.

Les hommes ne sont convaincus de vos raisons, de votre sincérité et de la gravité de vos peines, que par votre mort. Tant que vous êtes en vie, votre cas est douteux, vous n'avez droit qu'à leur scepticisme.

Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort !

Si mon enfant était atteint d'une atroce souffrance, et qu'il n'existait aucun remède pour alléger sa douleur, je considérerais comme mon devoir de lui donner la mort.

La mort est une possibilité que chacun porte en soi à chaque instant.

Pour l'homme qui pense, la mort n'est pas une fin mais un commencement.

La mort est douce... Ce qui fait souffrir avec certains poisons, certaines blessures maladroites, c'est la vie.

Pour tout croyant, la mort est une promotion.

Le sage fait son deuil de sa mort.

Fuis les honneurs et l'honneur te suivra ; convoite la mort et la vie te sera donnée.

La mort ne m'aura pas vivant.

Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité.

La mort ignore la politesse. Elle ne prend jamais rendez-vous. Mais elle accepte ceux qu'on lui donne.

Commencez la révolution sans nous. On préfère être cons et vivants que morts et pleins d'idées.