CITATION ALAIN BOSQUET

1

Je mets Dieu au pluriel, pour m'assurer de sa fragmentation. Je le mets aussi en mots. Il est ce qui en moi ne saurait se contenter du peu que je suis.

Je me demande qui je suis, dit Dieu... Peut-être suis-je un compromis conclu par l'être et le non-être aux dépens de moi-même...

La paix intérieure supprime le principe même de l'existence, qui est d'établir des hiérarchies, des désirs, des dégoûts.

Dieu est l'obstacle que j'érige entre moi-même et moi pour n'avoir pas à me comprendre.

Qu'est-ce que Dieu ? C'est un secret de l'homme.

Je veux qu'on me creuse trois tombes : une pour mon corps, une pour mon âme, une pour mes mots.

Apprends avant toute chose l'interrogation : elle tempère l'émerveillement.

Relis-toi sept fois avant d'écrire.

Dieu : mille questions, aucune réponse.

L'amour excessif de Dieu implique la haine de l'homme.

Pourquoi voulez-vous que Dieu soit mort ? J'affirme qu'il n'est pas encore né

1

DERNIERES CITATIONS

« Restez chez vous ! »

Stone

[6]

« Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre. »

Maeterlinck

[9]

« La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille des fleurs. »

Anatole France

[2]

« Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le cœur des hommes que la violence et la barbarie »

Machiavel

[16]

« Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme. »

Albert Samain

[13]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :