CITATION SUR DIEU ET LA RELIGION

Je mets Dieu au pluriel, pour m'assurer de sa fragmentation. Je le mets aussi en mots. Il est ce qui en moi ne saurait se contenter du peu que je suis.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde.

Je dérange car je suis différent vous me dérangez car vous êtes tous pareil.

En général les femmes ont besoin d'un mari pour le confort et d'un amant pour le réconfort.

En général à la fin d'une relation les derniers mots d'amour sont bien souvent des cris de haine.

Les hémorroïdes gagnent du terrain, les chercheurs se grattent la tête.

La bataille fut longue mais dans les iris du temps, je perçois encore cette flamme palpitante à chaque pulsion égarée de nos souvenirs existant.

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

La mort n'est qu'une passade de la vie dans laquelle tous les regrets s'envolent à travers le mépris de ne pas avoir pu réussir nos désirs.

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

La vie ne tient qu'a un fil. Il faut faire attention sinon il ce casse et tu tombes dans le néant appelé "la mort".

Accompli tout tes rêves sauf un sinon que te resterais t-il à faire ?

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

Le silence c'est aussi la douleurs d'être rester seul trop longtemps.

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

La vie n'est pas une note, c'est la partition en elle même... Et celle qui vous fait découvrir, c'est cet instrument dont chaque mouvements de doigts vous mènes dans chacun de vos pas.

Eloïse Yang
Ecrit par moi.

L'amour est un mystère dont seule la clé se cache dans le regard de cette personne qui vous attend.

Les faisceaux lumineux qui vous traverses la peau sont comme toutes les douceurs que secrètement chacun essaie de nous donner.

La vengeance est aussi signe de souffrance pour l'amour perdu que nous avons tous connu.

Au loin ce visage se perd dans les mouvements des vagues éternelles.