CITATION PHILOSOPHIQUE

Ne fais jamais rien dans la colère : hisserais-tu les voiles dans la tempête.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Si l'envie de travailler te prend, assied toi et attend que ça passe.

Pourquoi les fonctionnaires ne regardent pas à la fenêtre le matin ? parce qu'ils ne sauraient plus quoi faire l'après-midi

Pourquoi aller gagner sa vie, puisqu'on l'a déjà !

Quand il s'agit d’argent, tout le monde est de la même religion.

L'homme est né pour vivre dans les convulsions de l'inquiétude ou dans la léthargie de l'ennui.

On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres.

Gémir, pleurer, prier, est également lâche. Fais énergiquement ta longue et lourde tâche dans la voie où le Sort a voulu t'appeler, puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler.

Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon coeur d'une langueur monotone.

Par notre manière de penser et nos attitudes, nous construisons notre bonheur ou notre malheur.

Les femmes ne peuvent comprendre qu'il y ait des hommes désintéressés à leur égard.

Avec les femmes, c’est toujours la même chose ; d’abord au bras, puis dans les bras, puis sur les bras. Avec elles, on va à chaque fois des petits mots aux grands mots et enfin, aux gros mots.

Ce que l'homme cherche dans la religion, c'est de sauver sa propre individualité, de l'éterniser, ce qu'on n'obtient ni avec la science, ni avec l'art, ni avec la morale.

Lorsque vous dites la vérité, vous n'avez à vous souvenir de rien.

Les riches qui pensent que les pauvres sont heureux ne sont pas plus bêtes que les pauvres qui pensent que les riches le sont.

Toujours et jamais, c'est aussi long l'un que l'autre.