CITATION SUR LA MORT

Cette urgence intérieure, comme une fleur, un festin. Cette chose qui me prend et qui rampe comme un serpent. Ce n’est pas la mort ; mais mourir résoudra son pouvoir. Un stylo désespéré m’échappe de la main. C’est dans une chambre minable qu’ils me découvriront, sans jamais savoir mon nom, ni mon propos, ni la valeur de mon évasion.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Aujourd'hui est le demain d'hier.

La vérité est une bombe dont les effets tuent à la fois celui qui la lance et celui qui la reçoit.

La vie ressemble à un conte ; ce qui importe, ce n'est pas sa longueur, mais sa valeur.

Si ce que tu as à dire n'est pas plus intéressant que le silence, alors ferme ta gueule!

Le plus beau lendemain ne nous rend pas la veille.

Si vous ne voulez pas qu'on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire!

Ce soir, ma joie est suspendue à des épines.

Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.

Le vice empoisonne le plaisir, la passion le corrompt, la tempérance l'aiguise, l'innocence le purifie, la tendresse le double.

Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens !

Le paysan prie qu'il pleuve, le voyageur qu'il fasse beau, et les dieux hésitent.

Le silence est le plus grand des mépris.

Mourir, Mourir... Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.

Si les hommes pouvaient acheter le bonheur, ils le choisiraient certainement trop grand.

A travers ce long voyage à la découverte de soi, certains courent rapidement. D'autres marchent tranquillement. D'autres encore rampent péniblement. Mais un jour où l'autre, tous arriveront au bout du Sentier.