CITATION SUR LA MORT

A l'ombre de vos centrales, je crache mon cancer.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Son unique chagrin, il ne le devait pas à la solitude, mais au fait que les autres goélands ne voulaient pas croire à la gloire du vol, au fait qu'ils se refusaient à ouvrir les yeux et à voir !

Richard Bach
Jonathan lévingstone le goéland.

Il ne s'agit pas d'atteindre la perfection mais, la totalité.

Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites. C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Marianne Williamson
A Return to Love : Reflections on the Principles of A Course in Miracles. 1992

Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité.

Quand règne ce qu'on appel "un silence de mort" (.....) l'atmosphère est sinistre. De quoi a t-on peur ? Des fantômes ? Sûrement pas. Ce que nous craignons, c'est ce qui pourrait surgir du plus profond de nous même et que le bruit tiens a l'écart.

Qui voit peu voit toujours trop peu; qui entend mal, entend toujours quelque chose de trop.

La vie c'est maintenant.

Le mental cherche toujours à nier le moment présent et à s'en échapper. Autrement dit, plus on est identifié à son mental, plus on souffre.

Eckhart tollé
Mettre en pratique le pouvoir du moment présent. Ariane Editions

L'amour est mort depuis que Cupidon a trompé Psyché, il lui dit je t'aime et elle lui répond je t'haine pour l'éternité.

Ce n'est pas comme si j'étais addicte elle n'est pas ma drogue, elle m'ouvre des perpectives elle est mon épilogue.

Allez dire aux anges qu'ici c'est l'enfer parce que les démons nous ont volé notre paradis sur terre.

Si tout ne se passe pas comme prévu dans cette vie sans doute que c'est comme je le veux dans une autre vie.

J'ai tenté de me créer, tenté de faire au mieux, j’attends de voir ce que j'ai créé pour voir si j'ai vraiment fais de mon mieux.

On doit tous quelque chose à quelqu'un, on doit tous la vie à quelqu'un, on est tous ici et personne ne voit que l'on vie pour l'espoir de quelqu'un.

Le passer croise souvent le présent pour lui dire qu'il a bien existé.