CITATION HUBERT-FELIX THIEFAINE

1

A l'ombre de vos centrales, je crache mon cancer.

Il est bientôt minuit mais je fais beaucoup plus jeune.

Dans les ruines de l'école ou brûle un tableau noir, une craie s'est brisée en écrivant : espoir.

Mais que devient le rêveur quand le rêve est fini ?

J'ai fini par fumer ma carte d'identité...

Le blues est au fond du couloir.

C'est pas parce qu'on n'aime pas les gensqu'on doit aimer les chiens.

Exigeons l'immortalité Et refusons de retourner Peu à peu vers la face cachée De la nuit.

A mettre sa vie en musique On en oublie parfois de vivre.

Moi si j'étais Dieu, je ne croirais pas en moi.

1

DERNIERES CITATIONS

« Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre. »

Maeterlinck

[2]

« La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille des fleurs. »

Anatole France

[1]

« Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le cœur des hommes que la violence et la barbarie »

Machiavel

[6]

« Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme. »

Albert Samain

[3]

« Les femmes courent après les fous; elles fuient les sages comme des animaux venimeux. »

Erasme

[2]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :