CITATION PHILOSOPHIQUE

Gérer la misère, c’est la faire exister en tant que misère. La faire durer en tant que misère, l’installer durablement en tant que misère. Gérer la misère c’est vouloir que la misère existe. Mais comment se confronter à la misère, la regarder bien en face, puis lui trouver -non pas un substitut et encore moins son contraire : la richesse-, mais la voie du dégagement ?! Celle où l’Etre s’arrache à cette misère, précisément parce qu’il ne s’y trouve pas. L’Etre n’est jamais où se trouve la misère. L’Etre est ce que cache la misère, ce qu’elle voile, ce qu’elle voudrait occulter pour l’en priver.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Il est des blessures, dont un coeur généreux peut rarement guérir : la cicatrice en reste.

Voltaire
Tancrède. 1760

Le bluff peut aussi être mêlé à la sincérité, alterner avec elle, et que ce qui était un jeu hier devienne une réalité demain.

Marcel Proust
Albertine disparue. 1922

J'ai failli attendre.

Dors : On t'aimera bien.

Tristan Corbière
Les amours jaunes. 1873

Les petites décisions font souvent les grands changements.

La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours.

Le temps est une lime qui travaille sans bruit.

Les larmes sont à Dieu et quiconque les verse sans songer à lui les lui vole.

Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. ça ne meurt pas, l'espoir.

Gabrielle Roy
La route d'Altamont. 1966

Est-ce encore possible, pour les sociétés démocratiques, de maintenir la différence entre le spirituel et la politique ? C'est l'enjeu de ce début de XXIe siècle. Quand à moi, au moment où j'achève ce livre, je préfère me ranger derrière cet aphorisme de Witold Gombrowictz : "Etre français, c'est se soucier d'autre chose que de la France."Se soucier de l'Autre, bâtir une civilisation de l'universel, tel est pour moi l'idéal qui s'accomplit dans le dialogue interreligieux.

Bernard Kanovitch
itinéraire d'un juif français. 2009

La vie n'est qu'un chassé-croisé de malentendus et un colin-maillard de sottises.

henri-Frédéric Amiel
Journal intime. 1847-1880

On est toujours riche, quand on a tout payé.

Louis-Sébastien Mercier
La brouette du vinaigrier. 1775

Souvent nous imputons nos fautes au malheur.

Mathurin Régnier
Satires. 1608-1613

Elle flotte, elle hésite ; en un mot, elle est femme.

Jean Racine
Athalie. 1691

L'amour est une force sauvage. Quand nous essayons de le contrôler, il nous détruit. Quand nous essayons de l'emprisonner, il nous rend esclaves. Quand nous essayons de le comprendre, il nous laisse perdus et confus.