CITATION PHILOSOPHIQUE

Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été.

Citation : Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

L'alcool est blanc, mais rougit le visage; l'or est jaune, mais noircit le coeur.

L'intelligence artificielle n'est rien comparée à la stupidité naturelle.

A quoi bon apprendre ce qu'il y a dans les livres puisque ça y est ?

La fidélité c'est une forte démangeaison avec défense de se gratter.

Quand vous dites quelque chose à un homme, ça entre dans une oreille et ça sort par l'autre. Quand vous dites quelque chose à une femme, ça entre dans une oreille et ça ressort par la bouche !

L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.

Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

A ceux qui déblatèrent derrière mon dos, mon cul les contemple !

Pourquoi contredire une femme ! Il est plus simple d'attendre qu'elle change d'avis.

L'alcool est un ennemi, or celui qui recule devant l'ennemi est un lâche

Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle.

Faites donc ce que vous voulez - mais soyez d'abord de ceux qui peuvent vouloir !

Qu'est ce que la démocratie, sinon la fraternité entre les hommes et une certaine... affection sororale entre les femmes ?

Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un.

Si nous ne reconnaissons pas plus souvent le bonheur, c'est qu'il vient à nous avec un visage autre que celui que nous attendions.