CITATION D'HUMOUR

Celui qui parle de moi par-derrière fait honneur à mon derrière !

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

Commencez la révolution sans nous. On préfère être cons et vivants que morts et pleins d'idées.

L'autre est différent, certes. Il ne s'agit pas de nier cette différence, ou de prétendre l'oublier, mais d'en tirer parti. Car la vie se nourrit de différences ; l'uniformité mène à la mort.

Ce qui est dur et fort va vers la mort. Ce qui est doux et faible va vers la vie.

La vieillesse n'est pas une question de mort, c'est une question de santé, puisque la mort est certaine.

Celui dont les yeux ont une fois contemplé la beauté est déjà vouée à la mort.

En général, la mort fait que l'on devient plus attentif à la vie.

Folie toute l'intelligence sans la conscience profonde de la mort et de l'impertinence.

Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.

Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous.

Nul besoin de temples, nul besoin de philosophies compliquées. Notre cerveau et notre coeur sont nos temples.

Il n'importe guère qu'un être soit croyant ou non : il est beaucoup plus important qu'il soit bon.

La sensation d'être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l'absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.

On s'intéresse à ses membres comme parties de son corps, pourquoi pas aux hommes comme parties de l'humanité ?

C'est en parvenant à nos fins par l'effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d'autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique.

L'apaisement réside en chacun de nous.