CITATION SUR LA VIE

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.

Albert Camus
La Peste.

Pour réaliser le beau, le peintre emploie la gamme des couleurs, le musicien celle des sons, le cuisinier celle des saveurs, et il est très remarquable qu'il existe sept couleurs, sept sons et sept saveurs.

Lucien Tendret
La Table au pays de Brillat-Savarin.

Ceux que la fumée n'empêche pas de tousser et que la toux n'empêche pas de fumer ont droit à la reconnaissance de la Régie française des tabacs.

Le rêve est une seconde vie. Je n'ai pu percer sans frémir ces portes d'ivoire ou de corne qui nous sépare du monde invisible.

Gérard de Nerval
Aurélia.

On a dit que l'amour, qui ôtait l'esprit à ceux qui en avaient, en donnait à ceux qui n'en avaient pas.

Denis Diderot
Paradoxe sur le comédien. 1770

En amour, écrire est dangereux, sans compter que c'est inutile.

Alexandre Dumas
Le demi-Monde. 1838

L'amour donne toujours du talent.

Paul Léautaud
Journal littéraire. 1966

L'amour ? on s'enlace.

Frédéric Dard
Les Pensées de San Antonio. 1996

Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.

Nicolas Boileau
L'art poètique. 1674

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Pierre Corneille
Le Cid. 1637

Un calendrier, c'est-à-dire un avenir divisé en cases, où je vais pouvoir distribuer mes projets et mes espérances.

Alain
Propos.

A qui le bon Dieu donnerait-il son Ciel s'il n'y avait sur la terre que des gens heureux ?

Devant cet entassement de tombes, on dirait que les gens n'ont d'autre souci que mourir.

Emil Michel Cioran
Ecartèlement.

Pour souffrir, puisqu'il m'en faut un autre, si vous gardez mon coeur, envoyez-moi le vôtre !

Edmond Rostand
Cyrano de Bergerac.

Ce que nous appelons «moi» et à quoi nous tenons tant est de même nature qu'un flocon de neige se heurtant à des milliers d'autres flocons semblables dans une lutte hasardeuse et terriblement brève.

Christian Bobin
L'éloignement du monde.