CITATIONS SUR LA MORT

Accueil > Mort > Mort citations et proverbes - PAGE : 7

Le développement de l'être sur terre doit aussi déterminer la direction qu'il prend après la mort.

L'homme qui est resté longtemps absent et qui revient de loin sain et sauf, ses parents, ses amis, ses alliés lui souhaitent la bienvenue quand il arrive.rnIl en est de même de l'être qui a fait le bien; lorsqu'il s'en est allé de ce monde dans l'autre, ses mérites l'accueillent comme des parents un être cher à son retour.

La mort et, également, le sommeil, ou petite mort, sont une nécessité mortelle et libèrent temporairement l'homme non éclairé de l'entrave des sens. Comme la nature essentielle de l'homme est Esprit, il reçoit, dans le sommeil et la mort un rappel vivifiant de son caractère impersonnel.

Comme les matins, les demeures se succèdent. Mais la vraie mort n'advient pas.

Si l'âme n'était pas immortelle, la mort serait un guet-apens.

Qu'est-ce, en effet, que craindre la mort, citoyens, sinon se prétendre en possession d'un savoir que l'on n'a point ? En définitive, cela revient à prétendre savoir ce que l'on ne sait point. Car personne ne sait ce qu'est la mort, ni même si elle ne se trouve pas être pour l'homme le plus grand des biens, et pourtant les gens la craignent comme s'ils savaient parfaitement qu'il s'agit du plus grand des malheurs.

Ce que précisément on nomme mort, c'est une dé liaison et une séparation de l'âme d'avec le corps.

Il n'y a pas de naissance pour aucune des choses mortelles; il n'y a pas de fin par la mort funeste; il y a seulement mélange et dissociation des composants du mélange. Naissance n'est qu'un nom donné à ce fait par les hommes.

Familiarise-toi avec l'idée que la mort n'est rien pour nous, car tout bien et tout mal résident dans la sensation; or, la mort est la privation complète de cette dernière.

La mort n'est rien pour nous, car ce qui est dissous est privé de sensibilité, et ce qui est privé de sensibilité n'est rien pour nous.

Ainsi celui de tous les maux qui nous donne le plus d'horreur, la mort, n'est rien pour nous, puisque, tant que nous existons nous-mêmes, la mort n'est pas, et que, quand la mort existe, nous ne sommes plus. Donc, la mort n'existe ni pour les vivants ni pour les morts, puisqu'elle n'a rien à faire avec les premiers, et que les seconds ne sont plus.

Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements relatifs aux choses; ainsi la mort n'est rien d'effrayant, car Socrate lui aussi l'aurait dans ce cas trouvée telle; mais que l'on juge la mort effrayante, voilà bien l'effrayant.

La perte de la vie n'est pas autre chose qu'une transformation.

Si l'un des Dieux te disait:« Tu mourras demain ou, en tout cas, après-demain », tu n'attacherais plus une grande importance à ce que ce soit dans deux jours plutôt que demain, à moins d'être le dernier des rustres, car qu'est-ce que ce délai. De même, ne crois pas que mourir dans beaucoup d'années plutôt que demain, soit de grande importance.

La mort ne veut rien dire pour celui qui est fort spirituellement.

Pourquoi donc être dépaysés par la mort, alors qu'il a été démontré que la vie charnelle est préparation continuelle et exercice de la mort ? Et si l'on parle du sommeil et de la veille, c'est une autre forme d'union de la mort et de la vie dont on parle : les sens s'éteignent quand on dort et, à l'inverse, le réveil accomplit pour nous en lui-même la résurrection espérée.

Quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas !

Il y a trois causes de mort : l'ignorance, l’amour déréglé pour le bien-être, l’incapacité de supporter l’infini.

La mort est moins cruelle que la crainte de la mort.

Qui saute la vie saute la peur de mourir

DERNIERES CITATIONS

« Pourquoi obliger les anciens à travailler pour payer le chômage des jeunes alors que les jeunes pourraient travailler pour payer la retraite des anciens. »

Stone

[29]

« Je vous raconterais bien une connerie mais vraiment il y en a plein les journaux. »

Coluche

[19]

« Il paraît que les efforts sont payants ! J'avais déjà du mal à en faire ! »

Anonyme

[18]

« Quand vous payez quelqu'un à ne rien faire, il est normal de devoir l'augmenter si vous voulez qu'il commence à travailler. »

Anonyme

[24]

« L’Islam n’a jamais été une religion de paix. L’islam est la religion de la guerre. »

Abu Bakr al-Baghdadi

[75]

EN PLUS

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :