CITATION SUR LA FOLIE

Je ne fais pas cela par vice, je le fais pour avoir du plaisir.

DES CITATIONS AU HASARD QUE VOUS POURRIEZ AIMER

La guerre est quelquefois nécessaire, il est vrai ; mais c'est la honte du genre humain qu'elle soit inévitable en certaines occasions.

Fénelon
Les aventures de Télémaque. 1699

Il y aura toujours des guerres entre les hommes, parce qu'ils sont ambitieux, que l’intérêt les gouverne, et que d'ailleurs le zèle de la religion, les rends cruels.

Gabriel Girard
Synonymes François. 1736

Les blessures de la langue sont plus dangereuses que celles du sabre.

Tu ne peux pas dire que tu ne l'aimes pas , car le contraire de l'amour c'est l'indifférence. Et tu sais très bien que ce n'est pas de sa présence que tu souffriras , étant donné qu'en ce moment tu souffres déjà de son absence.

La Terre est le ciment reliant les personnes.

L'être humain se protège derrière des murs, par simple peur de la nature.

Souvent, les amis d'enfance ne sont qu'éphémères. Pourtant, on y attache un amour effet mère.

Être franc et sincère est mon plus grand talent ; je ne sais point jouer les hommes en parlant.

Molière
Le misanthrope. 1666

Si mes qualités sont pour certains des défauts, j'ai des défauts de qualité.

Rhumantik
Dictons les choses . 17/12/2015

Profites de ceux qui te tiennent à cœur et ne perds pas une miette de ton temps pour dire combien tu les aimes .

Rhumantik
Dictons les choses . 17/12/2015

Le téléphone tiens le monde par les ficelles (Selfie).

Rhumantik
Dictons les choses . 17/12/2015

Depuis l'temps que j'te rêve, depuis l'temps que j't'invente, Ne pas te voir j'en crève, j'te sens dans mon ventre. Le jour où tu t'ramènes, j'arrête de boire promis, Au moins touteun'semaine, ce s'ra dur, mais tant pis.

Renaud
Chanson pour Pierrot. 1979

Belle, sans ornement, dans le plus simple appareil, d'une beauté qu'on vient d'arracher au sommeil.

Jean Racine
Britannicus. 1669

Il n'y a point de vielle femme. Toute, à tout âge, si elle aime et si elle est bonne, donne à l'homme le moment de l'infini.

Jules Michelet
L'amour. 1798-1874

Les sons que rendent les passions dans le vide d'un coeur solitaire ressemblent au murmure que les vents et les eaux font entendre dans le silence d'un désert ; on en jouit, mais on ne peut les peindre.

Chateaubriand
René. 1805