CITATIONS SUR LA GUERRE

Accueil > Guerre > Guerre citations et proverbes - PAGE : 3

La guerre juge les hommes et les hommes jugent la guerre.

Patrie est un mot qui a fait couler beaucoup de sang.

On ne peut apprécier la paix qu'en connaissant la guerre.

On a pris pour braves des lâches qui craignaient de fuir.

La guerre est un mal qui déshonore le genre humain.

Il faut être toujours prêt à faire la guerre, pour n'être jamais réduit au malheur de la faire.

Les peuples innombrables et les plus puissantes armées ne sont que comme des fourmis qui se disputent les uns aux autres un brin d'herbe sur ce morceau de boue.

Toutes les guerres sont civiles, car c'est toujours l'homme contre l'homme qui répand son propre sang.

Un peuple vaincu se dit toujours trahi.

La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.

Dans chaque guerre, il y a toujours un ennemi

Il ne faut jamais négliger son adversaire devant un combat, peu importe sa taille ou sa grandeur.

Ce n'est pas parce qu'on est armée qu'on doit être militaire mais parce qu'on est militaire qu'on doit porte l'armée.

Toute révolution amène forcément avec elle une hécatombe.

Il est trop tard pour délibérer quand l'ennemi est aux portes.

Il faut pacifier et il faut désarmer. (G.W Bush a compris) : Il faut pas s'y fier et il faut des armées.

Le courage mène à une mort digne.

Si tu ne peux le combattre, embrasse ton ennemi.

Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux.

Les hommes fiers sont ceux qui vont jusqu'au bout, ceux qui luttent jusqu'à la mort pour que survivent leurs idéaux.

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[1]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :