CITATIONS PHILOSOPHIQUES

Accueil > Inclassables > Inclassables citations et proverbes - PAGE : 19

Et l'espoir, malgré moi, s'est glissé dans mon coeur.

Jean Racine
Phèdre. 1677

J'ai fait de mon courage une épreuve dernière.

Jean Racine
Bérénice. 1670

Qu'est-ce que cent ans ? Qu'est-ce que mille ans, puisqu'un seul moment les efface ?

Jacques Bénigne Bossuet
Le Sermon sur la mort. 1662

Un généreux conseil est un puissant secours.

Pierre Corneille
Héraclius, empereur d'Orient. 1646

Salut à l'aurore nouvelle ! Salut à ce grand jour qui ne doit pas finir !

Louis Ménard
Poèmes "Prométhée délivré". 1863

Les auteurs se peignent dans leurs ouvrages.

René Lesage
Turcaret. 1709

Il n'y a pas de vices qui ne trouvent dans le grand monde des appuis complaisants.

Marcel Proust
Sodome et Gomorrhe. 1922

C'était un de ces jours printaniers où mai se dépense tout entier ; la création semble n'avoir d'autre but que de se donner une fête.

Victor Hugo
Les travailleurs de la mer. 1866

S'il se vante, je l'abaisse ; s'il s'abaisse, je le vante ; et le contredis toujours, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il est un monstre incompréhensible.

Blaise Pascal
Pensées. 1669

Quand on s'abandonne, on ne souffre pas. Quand on s'abandonne même à la tristesse on ne souffre plus.

Antoine de Saint-Exupéry
Courrier Sud. 1928

Les grands noms abaissent, au lieu d'élever, ceux qui ne savent pas les soutenir.

François de La Rochefoucauld
Réflexions ou Sentences et Maximes morales . 1664

On n'a pas grand mérite à prendre patience quand on est incapable d'un mouvement de colère.

Nous estimons posséder la science d'une chose d'une manière absolue, quand nous croyons que nous connaissons la cause par laquelle la chose est, que nous savons que cette cause est celle de la chose, et qu'en outre il n'est pas possible que la chose soit autre qu'elle n'est.

Tu sors le soir pour rentrer le lendemain, tu consumes ta vie comme tu consumes tes joints, jour après jours tu t'éloignes du droit chemin, à cette vitesse tu n'ira pas très loin !

Le temps évolue, j'ai fait face aux soucis, j'ai grandi, maman est là, mais papa est parti et là j'ai compris, qu't'as préféré tourner la page, j'étais pas du voyage, dire qu'j'te croyais au paradis.

Le jardin est une jungle, les hommes sont devenus dingues, la rivière charrie des larmes, un jour l'enfant prend une arme.

Il est bientôt minuit mais je fais beaucoup plus jeune.

Dans les ruines de l'école ou brûle un tableau noir, une craie s'est brisée en écrivant : espoir.

Mais que devient le rêveur quand le rêve est fini ?

D'ailleurs, parce que le vent, comme on dit, n'est pas à la poésie, ce n'est pas un motif pour que la poésie ne prenne pas son envol. Tout au contraire des vaisseaux, les oiseaux ne volent bien que contre le vent. Or la poésie tient de l'oiseau.

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[2]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :