CITATIONS PHILOSOPHIQUES

Accueil > Inclassables > Inclassables citations et proverbes - PAGE : 18

La force la plus forte, c'est un coeur innocent.

Victor Hugo
Les feuilles d'automne. 1831

Quand on ne trouve pas de bonne formulation, c'est généralement que la chose n'est pas bonne à dire.

Charles Dantzig
Dictionnaire égoïste de la littérature Française. 2005

Quand tu observes une fourmilière, toutes les fourmis qui courent dans tous les sens, eh ben on constate qu'il n'y a pas beaucoup d'accidents.

J.-M. Gourio
L'intégrale des brèves de comptoir. 1992-1993

Toute fiction est un vol de la réalité et il lui arrive d'y retourner, de s'y confondre.

Tahar Ben Jelloun
Le premier amour est toujours le dernier. 1995

Laisse un peu d'or rouler de son palais sur ceux que le noir janvier glace et que la faim harcèle.

Victor Hugo
Les Contemplations. 1856

La douleur est comme cette tige de fer que les sculpteurs mettent au sein de leur glaise, elle soutient, c'est une force !

Honoré de Balzac
Béatrix. 1839

Le doute ressemble à ces mouches importunes qu'on chasse et qui reviennent toujours.

Joseph de Maistre
Les soirées de Saint-Pétersbourg. 1821

C'est un hasard, quand un Astrologue devine le temps qu'il doit faire.

Antoine Furetière
Dictionnaire Universel. 1690

En vérité, c'est un chose étrange, que de partir et de se déménager comme nous faisons ; on se fait pitié soi-même, on n'a plus rien.

Madame de Sévigné
Lettre à Mme de Grignan. 1694

Je suis un peu brusque, me disait-il, et la bonté de mon coeur ne rassure pas toujours sur la rudesse de mes manière.

Marie Sophie Cottin
Claire d'Albe. 1799

Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre, comme un flot de vin vieux, des parfums engageants.

Arthur Rimbaud
Poèsie, "Le Buffet". 1871

Air bleu, eau bleue, azur qui vibre, de tout ce jardin fabuleux.

Anna de Noailles
Les Eblouissements. 1907

Les beaux objets donnent de douces tentations.

Antoine Furetière
Dictionnaire Universel. 1690

Qu'est-ce en effet qu'une victoire humaine, sinon de l'avenir ramené au présent, sinon une colonisation partielle de l'inconnu ?

Saint-Pol Roux
Les Féeries intérieures. 1907

Le vice, c'est le mal qu'on fait sans plaisir.

Colette
Claudine en ménage. 1902

Une idée ne devient fausse qu'au moment où l'on s'en contente.

André Maurois
Alain. 1949

Les grandes idées couvent longtemps dans les esprits avant de s'y préciser.

Théodore Jouffroy
Nouveaux Mélanges philiosophiques. 1842

J'accepte l'enseignement duquel on sortirait inepte, ignare, aveugle, sourd, buse, idiot ; mais bon.

Victor Hugo
L'âne. 1880

Il faut que le plus faible ait dans son infortune, pour fléchir le plus fort, trente raisons contre une.

Edme Boursault
Esope à la ville. 1690

Je ne chercherais plus rien à faire, s'il m'était dit, s'il m'était prouvé que j'ai tout le temps pour le faire.

André Gide
Les nourritures terrestres. 1897

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[2]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :