CITATIONS SUR LA POLITIQUE

Accueil > Politique > Politique citations et proverbes - PAGE : 3

Quand les social killers… font de l’assistanat le « cancer de la société », c’est la balle tirée par leurs silencieux que les plus pauvres entendent siffler : « tu meurs » « tu meurs » « tu meurs » ! Les meilleurs tueurs en cols blancs doivent mériter leurs gages, et savoir protéger leurs gains. Les « minimas sociaux » sont de vraies métastases, et les maximas de véritables extases. Les réussites décomplexées valent bien les balles tirées dans la masse des plus pauvres par des cols blancs aisés. Par les fortunes qu’ils amassent comme s’ils devaient vivre deux mille ans, les plus riches ne sont-ils pas des… Immortels?! Comme les cellules cancéreuses qui ne "savent plus" mourir et prolifèrent pour le seul plaisir de durer. Et pour la plus grande souffrance du corps social qui les endure. Pendant que l'accès au juste nécessaire est criminalisé pour les plus pauvres!

Le ver solitaire est au peuple des vers ce que le Lion est au règne animal tout entier : « le roi des animaux ». Pourquoi la France est—elle devenue ce grand corps malade et affaibli ? Parce qu’elle répond à des besoins qui ne sont pas les siens. Dans l’hyper-inflation du moi qui caractérise le… ver solitaire, cette super-puissance vibrionnante qui habite son organisme, la pousse à « travailler toujours plus… » pour survivre avec toujours moins. Plus elle se dépense, plus elle s’appauvrit. Plus elle cherche à se nourrir, plus son corps se vide. Et si la sarkose était une forme de nécrose en nos âmes ?! Des forces de mort déguisées, qui n’ont « d’énergétiques » que pour les intérêts qu’elles servent.

Le management par la terreur est l’essence même du capitalisme en tant que système reposant sur l’extorsion du travail gratis.

Les hommes politiques, il y'en a certains, pour briller en public, ils mangeraient du cirage.

L'administration, c'est mesquin, petit, tracassier. Le gouvernement, c'est pénible, difficile, délicat. La guerre, voyez-vous, c'est horrible, mais la paix, la paix, il faut bien le dire, c'est assommant.

La politique et la stratégie de la guerre ne sont qu'une perpétuelle concurrence entre le bon sens et l'erreur.

Les diplomates ne sont utiles que par beau temps. Dès qu'il pleut, ils se noient dans chaque goutte.

Au sommet des affaires on ne sauvegarde son temps et sa personne qu'en se tenant méthodiquement assez haut et assez loin.

Peut-être la politique est-elle l'art de mettre les chimères à leur place ? On ne fait rien de sérieux si on se soumet aux chimères, mais que faire de grand sans elles.

Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres.

Tout peut, un jour, arriver, même qu'un acte conforme à l'honneur et à l'honnêteté apparaisse en fin de compte, comme un bon placement politique.

La politique, quand elle est un art et un service, non point une exploitation, c'est une action pour un idéal à travers des réalités.

Je suis un monarchiste, la République n'est pas le régime qu'il faut à la France.

La dictature est une forme autoritaire de la démocratie dans laquelle tout ce qui n'est pas obligatoire est interdit.

Dans parlement, il y a parle et ment.

La misère n'est sinistre que parce qu'elle n'est pas générale.

Toutes les idéologies politiques qui ont voulu modifier le monde paysan ont échoué parce que le monde agricole ne peut être géré par des théories, il est régi par la réalité.

Quiconque est capable de mentir est indigne d'être compté au nombre des hommes, et quiconque ne sait pas se taire est indigne de gouverner.

Exprimer une idée est une activité difficile à laquelle il faut s'exercer ; la télé supprime cet exercice ; nous risquons de devenir un peuple de muets, frustrés de leur parole, et qui se défouleront par la violence.

La république est le gouvernement qui nous divise le moins.

DERNIERES CITATIONS

« Connaître pour servir, servir pour rendre l'autre heureux. Voilà ce qui peut créer de l'harmonie entre les hommes! »

Dadyf

[0]

« Dans la vie , tu croisera deux choses obligatoire d'abord l'amour enfin la mort »

Sanhouin joris

[1]

« Toute récompense honore tous tes moments de détermination et courage. »

Sanhouin joris

[1]

« J'ai mis l'polaire car les gens sont froids. Trop Bipolaires sont les gens sans Foi. »

Rhumantik

[0]

« Sur la route de la réussite, méfie-toi des pouces en l'air. Ne t'arrêtes pas, fonces ! »

Rhumantik

[0]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :