CITATIONS SUR L'HUMOUR

Accueil > Humour > Humour citations et proverbes - PAGE : 10

Si Dieu descendait sur la Terre, tous les peuples se mettraient a genoux, excepte les Français qui diraient : " Ah ! Vous êtes la ! C'est pas trop tôt ! On va pouvoir discuter un peu ! "

Quatre-vingt ans, c'est l'âge de la puberté académique.

C'est très curieux : ce sont toujours les célibataires qui vous donnent des conseils pour élever des enfants.

Quand vous êtes embêtés, embrouillez tout.

La culture c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale.

La mode des cocktails avant les repas a été lancée par un cuisinier qui avait brûlé le rôti.

Couper le téléphone chez soi, de temps en temps, est une jouissance comparable à celle de la ballerine qui enlève ses chaussons et son tutu.

Les ennuis, c'est comme le papier hygiénique, on en tire un, il en vient dix.

L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés.

Si l'amour te tourne le dos, touche lui le cul.

Les fonctionnaires c'est comme le jeu des mikados; le premier qui bouge à perdu.

J'ai fini par fumer ma carte d'identité...

La meilleure manière de prendre les choses du bon côté, c'est d'attendre qu'elles se retournent.

Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.

Maintenant que je suis vieux, lorsque je parcours un cimetière, j'ai l'impression de visiter des appartements.

Donnez-moi un bain sans eau, je n'ai pas le temps de me sécher.

Celui qui parle de moi par-derrière fait honneur à mon derrière !

Quand le réveil sonna, je su qu'il était cette heure ennemie.

Les hommes c'est comme la neige, on ne sait jamais combien de centimètre on aura ni combien de temps ca tiendra.

Le vagin de la femme est pour moi le centre du monde, Les fesses d'un homme ne reste que la fin d'un bon repas.

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[1]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :