CITATIONS PHILOSOPHIQUES

Accueil > Inclassables > Inclassables citations et proverbes - PAGE : 28

A trop chercher on fini par ne rien trouver.

Une personne sans caractère n'est jamais indépendante.

Le voeu fait dans la tempête est oublié dans le calme.

Le moyen d'être sauf, c'est de ne pas se croire en sécurité.

Afin qu'un ouvrage soit véritablement beau, il faut que l'auteur s'y oublie, et me permette de l'oublier.

Le philosophe ne fait que convaincre, l'orateur, outre qu'il convainc, persuade.

Le cerveau des enfants est comme une bougie allumée dans un lieu exposé au vent : sa lumière vacille toujours.

On ne surmonte le vice qu'en le fuyant.

D'ordinaire, ceux qui gouvernent les enfants ne leur pardonnent rien, et se pardonnent tout à eux-mêmes.

La curiosité des enfants est un penchant de la nature qui va comme au-devant de l'instruction ; ne manquez pas d'en profiter.

Il y aura chaque hiver le "scandale des sans-logis" et chaque été la "violence des banlieues.

Une Vénus est bien difficile à peindre puisqu'elle porte toutes les perfections, il est à peu près impossible de la rendre véritablement séduisante.

Une chose ratée est une chose qui n'est pas encore réussie.

Comprendre trop tôt expose à n'avoir pas conscience de tout ce qui édifie ou organise le "comprendre".

Le désir d'originalité est le père de tous les emprunts, de toutes les limitations. Rien de plus original, rien de plus "soi" que se nourrir des autres.

Les mots sont des planches jetées sur un abîme, avec lesquels on traverse l'espace d'une pensée, et qui souffrent le passage et non point la station.

Mettez tous vos oeufs dans le même panier - et surveillez le panier.

On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.

Ce qui est pardonnable est d'avance pardonné. D'où l'aporie : on n'a jamais à pardonner que l'impardonnable.

De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

DERNIERES CITATIONS

« La vie, n'est pas tous les jours drôle. Quand tu souhaites avoir quelque chose, et que tu as le contraire. »

Mathis39

[11]

« Tu me manque, pourtant, tu ne m'as jamais aimé. »

Mathis39

[20]

« Être prude, cela se conçoit; dire non, se boucher les oreilles, haïr l'amour, cela se peut; mais le nier, quelle plaisanterie. »

ALfred de Musset

[23]

« Direction l'avenir, permission d'atterrir. »

A. Rito

[21]

« Belle journée pour mourir. »

Stone

[99]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :