CITATIONS PHILOSOPHIQUES

Accueil > Inclassables > Inclassables citations et proverbes - PAGE : 25

Le bonheur a les bras ouverts et les yeux fermés.

Le temps ne s'incline pas devant nous, mais nous devant le temps.

Rien n'est plus dangereux qu'une idée quand on n'en a qu'une.

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger.

Tout compte fait, qu'aurai-je été ? Un vagabond qui passe sous une ombrelle trouée.

On ne saurait aller chercher trop loin le plaisir de rentrer chez soi.

Les jets d'eau que je regarde retombent toujours.

En raison de la grève des éboueurs, le ramassage sera fait par des ordures.

On entend de plus loin celui qui rit que celui qui pleure.

Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique.

L'infortune, dit le proverbe écossais, est saine à déjeuner, indifférente à dîner, et mortelle à souper.

L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées.

La grandeur est un chemin vers quelque chose qu'on ne connaît pas.

Les vieux se répètent et les jeunes n'ont rien à dire. L'ennui est réciproque.

On étouffe ici ! Permettez que j'ouvre une parenthèse.

La prose ayant une lettre de trop, la rose choisit la poésie.

La porcelaine cassée dure plus longtemps que la porcelaine intacte.

Donnez-moi un aller simple pour Lourdes, dit le cul-de-jatte, je reviendrai à pied.

La musique doit soulever l'âme au-dessus du sentiment dans lequel elle est plongée.

Il est plus facile d'acheter un livre que de le lire, et plus facile de le lire que de le comprendre.

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[2]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :