CITATIONS SUR LA MORT

Accueil > Mort > Mort citations et proverbes - PAGE : 8

Quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas !

Il y a trois causes de mort : l'ignorance, l’amour déréglé pour le bien-être, l’incapacité de supporter l’infini.

La mort est moins cruelle que la crainte de la mort.

Qui saute la vie saute la peur de mourir

La mort est le commencement de l'immortalité.

Alors il y aura un rire immense de désespoir quand les hommes verront ce vide, quand il faudra quitter la vie pour la mort ... pour la mort qui mange, qui a faim toujours.

Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.

Mais, dans la mort d'un homme, un monde inconnu meurt, et je me demandais quelles étaient les images qui sombraient avec lui.

En général, la mort fait que l'on devient plus attentif à la vie.

Celui dont les yeux ont une fois contemplé la beauté est déjà vouée à la mort.

La vieillesse n'est pas une question de mort, c'est une question de santé, puisque la mort est certaine.

L'autre est différent, certes. Il ne s'agit pas de nier cette différence, ou de prétendre l'oublier, mais d'en tirer parti. Car la vie se nourrit de différences ; l'uniformité mène à la mort.

La mort ignore la politesse. Elle ne prend jamais rendez-vous. Mais elle accepte ceux qu'on lui donne.

Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité.

La mort ne m'aura pas vivant.

Le sage fait son deuil de sa mort.

Pour tout croyant, la mort est une promotion.

La mort est douce... Ce qui fait souffrir avec certains poisons, certaines blessures maladroites, c'est la vie.

La mort est une possibilité que chacun porte en soi à chaque instant.

La mort d'un homme, c'est une tragédie ; la disparition de millions de gens, c'est la statistique.

DERNIERES CITATIONS

« Si tout les scientifiques cherchaient à assassiner la mort et non pas à flinguer les mortels? »

Reis Mirdita

[4]

« Le savoir n’a d’intérêt que s’il nous permet d’agir. »

Szczepan Yamenski

[1]

« L’avantage d’un ennemi, c’est qu’il est plus sincère qu’un ami. »

Szczepan Yamenski

[1]

« Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent. »

Szczepan Yamenski

[2]

« On reconnaît l'âne à ses oreilles, l'ours à ses griffes l'imbécile à ses discours. »

Anonyme

[4]

CONNEXION

IDENTIFIANT :


MOT DE PASSE :